En écho au festival de musique électronique des Nuits Sonores à Lyon, cet évènement propose de vivre une pause dans l’agitation de la ville. A l’entrée de la galerie où se déroule l’évènement, un sas insonorisé rejoue le phénomène d’isolation phonique des chambres sourdes, proposant ainsi au visiteur de faire l’expérience du silence à l’instar de l’installation Air conditioned de Su Mei Tse à la Biennale de Venise et de l’œuvre de Joseph Plight. A la sortie de ce sas, un parcours invite le visiteur à écouter l’histoire des œuvres présentes sur le site à travers de petits " radars " * qui diffusent des enregistrements.

* Derived from personal radars used by the Dutch Army in 1916.

1.

1.

2.

3.

4.

Design d'espace / Scénographie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now